Interesting Facts About Gas - Honeywell Analytics

Le terme « gaz » a été inventé vers 1650-60 par J.B. van Helmont (1577–1644), un chimiste flamand.Il vient du mot grec « chaos ».

L'hydrogène est le gaz le plus léger, le plus explosif et le plus abondant sur Terre.

Avec sa masse atomique de 222, le Radon est le gaz le plus lourd connu.Il est 220 fois plus lourd que le gaz le plus léger, l'hydrogène.

Des niveaux élevés d'O2 augmentent l'inflammabilité des matières et des gaz : à un niveau de 24 %, des éléments tels que les vêtements peuvent s'enflammer spontanément !

Les gaz ne sont pas la seule source de menace potentielle ; la poussière peut également être explosive !Parmi les poussières explosives figurent le polystyrène, la fécule de maïs et le fer.

La température d'inflammabilité d'un gaz inflammable est la température à laquelle une inflammation aura lieu, même en l'absence d'étincelle ou de flamme externe.

Si vous sentez une odeur d'œuf pourri dégagée par le sulfure d'hydrogène suite à la décomposition de matières organiques, la concentration est seulement de 1 ppm.Une concentration de 1 000 ppm de H2S est suffisante pour vous tuer.

Le fluor est l'élément le plus réactif et le plus électronégatif, ce qui fait du fluor élémentaire un oxydant puissant et dangereux.Le fluor entraîne des réactions directes avec la plupart des éléments, notamment les gaz nobles comme le krypton, le xénon et le radon.

Le xénon est l'élément gazeux non radioactif le plus rare de l'atmosphère terrestre.Il représente 90 parties par milliard de l'atmosphère globale.

L'atmosphère naturelle de la Terre contient au total 17 gaz différents.Seuls l'oxygène et l'azote sont présents dans des concentrations élevées, soit respectivement 20,9476 % et 78,084 %.

La libération de sulfure d'hydrogène provenant des mers dans l'atmosphère a entraîné l'extinction dela faune et de la flore à l'échelle planétaire il y a près de 250 millions d'années.

L'organisme ATEX (abréviation d'ATmosphères EXplosives) établit des normes de sécurité standard relatives aux atmosphères explosives, à l'attention des employeurs et fabricants.

Jupiter, la planète gazeuse géante du système solaire, est constitué d'environ 90 % d'hydrogène et de 10 % d'hélium.Sa composition est très proche d'une nébuleuse solaire primaire (type de nébuleuse à l'origine de notre système solaire).