Importance of Calibration - Honeywell Analytics

La défaillance la plus courante dans les détecteurs catalytiques est la dégradation de la performance causée par une exposition à certains poisons. Il est donc essentiel que tout système de surveillance des gaz soit non seulement étalonné au moment de l’installation, mais également vérifié régulièrement et réétalonné selon les besoins. Des contrôles doivent être effectués avec un mélange de gaz standard étalonné avec précision de sorte que les niveaux zéro et « étalonné » puissent être réglés correctement sur le contrôleur.

Les codes de pratiques tels que EN 60079-29-2 indiquent l’obligation légale en ce qui concerne l’étalonnage des détecteurs de gaz inflammables (% LEL), ainsi que les orientations sur l’étalonnage des détecteurs de gaz toxiques (il est important de noter qu’il existera une obligation légale d’étalonnage à l’avenir pour les détecteurs de gaz toxiques). De manière générale, les contrôles devraient initialement être effectués toutes les semaines, mais les périodes peuvent être prolongées à mesure que l’expérience opérationnelle est acquise. Lorsque deux niveaux d’alarme sont nécessaires, ils sont normalement réglés entre 20 et 25 % de la limite inférieure d’explosivité (LEL) pour le niveau inférieur et entre 50 et 55 % de la LEL pour le niveau supérieur.

Les systèmes les plus anciens (et les moins coûteux) nécessitent deux personnes pour vérifier et étalonner, et une pour exposer le détecteur à un flux de gaz et à l’échelle de son unité de contrôle. Des réglages sont ensuite effectués sur le contrôleur sur les potentiomètres à zéro et étalonné jusqu’à ce que la valeur corresponde exactement à la concentration du mélange de gaz.

N’oubliez pas que si des réglages doivent être effectués dans une pièce antidéflagrante, l’alimentation doit d’abord être coupée et une autorisation obtenue pour ouvrir la pièce. Aujourd’hui, il existe un certain nombre de systèmes d’étalonnage, nécessitant un seul opérateur, qui permettent que les procédures d’étalonnage soient effectuées sur le détecteur en question. Cela permet de réduire considérablement le temps et les frais d’entretien, en particulier lorsqu’il est difficile d’acheminer les détecteurs sur les sites, à l’instar d’une plate-forme pétrolière ou de gaz offshore. À l’inverse, il existe de nouveaux détecteurs conçus conformément aux normes de sécurité intrinsèque (IS) grâce auxquelles il est possible d’étalonner les détecteurs dans un endroit approprié en dehors du site (dans un dépôt d’entretien par exemple). Étant donné que ces détecteurs sont conformes aux IS, ils peuvent être facilement échangés avec les détecteurs qui ont besoin d’être remplacés sur site, sans avoir à arrêter le système au préalable. 

L’entretien peut donc être effectué sur un système « sous tension » et est beaucoup plus rapide et moins cher que les premiers systèmes ou les systèmes conventionnels.